Population

Recensement de la commune de Vaudémont : première page (1836) - 6 M 33/151
Recensement de la commune de Vaudémont : première page (1836) - 6 M 33/551
Tableau de l’évolution de la population de Vaudémont de 1836 à 1936
Tableau de l’évolution de la population de Vaudémont de 1836 à 1936
Graphique sur l’évolution de la population de Vaudémont de 1836 à 1936
Graphique sur l’évolution de la population de Vaudémont de 1836 à 1936

L'évolution de la population

Le recensement de la population a pour objectifs le dénombrement des logements et de la population domiciliée en France et la connaissance de ses principales caractéristiques : sexe, âge, activité ou profession exercée, composition des ménages, taille et type de logement et, selon les périodes, le nom et la profession de l'employeur, la configuration du logement, les modes de transport et déplacement quotidien. Très exceptionnellement, la religion de la personne peut être mentionnée, comme en 1851 pour la Meurthe-et-Moselle. 
Institués en 1801, les recensements, conservés en Meurthe-et-Moselle depuis 1836, ont été tenus tous les cinq ans jusqu'en 1936, sauf pendant les périodes de guerre. De 1946 à 1999, les intervalles intercensitaires ont varié de 6 à 9 ans.

Une "récapitulation" dresse le bilan chiffré de la population communale par sexe (puis par rue). Elle figure en première page du cahier avant 1846 et en dernière page au-delà de cette date.

En reprenant ces données, il est aisé de mesurer les variations démographiques entre 1836 et 1936.

Ces données peuvent être traduites sous une forme graphique qui met en évidence à la fois la continuité de la baisse de population liée à l’exode rural tout au long du XIXe siècle et les décrochages dus aux conflits de 1870-1871 et de 1914-1918.

Recensement de la commune de Vaudémont : "récapitulation", 1936 - 6 M 33 / 551
Recensement de la commune de Vaudémont : "récapitulation", 1936 - 6 M 33 / 551

Les structures démographiques

En comparant le nombre d’habitants et celui des familles, il est possible de calculer le nombre moyen de personnes par foyer.

Par exemple, à Vaudémont en 1881, il y a 88 ménages pour 264 habitants. Ceci représente une moyenne de 3 personnes par ménage.
En revanche, les 137 habitants de 1936 se répartissent en 42 ménages, soit une moyenne de 3,27.
On peut donc en conclure, contrairement aux idées reçues, que les foyers de Vaudémont regroupent plus de personnes dans la première moitié du XXe siècle que lors du siècle précédent.

Il convient cependant de ne pas confondre ce chiffre avec la fécondité : seuls les enfants encore présents dans les familles lors du recensement sont comptabilisés.

Recensement de la commune de Vaudémont : récapitulation, 1881 -  6 M 33 / 551
Recensement de la commune de Vaudémont : "récapitulation", 1881 - 6 M 33 / 551

Les densités

Le recensement de 1881 mentionne, dans sa partie "récapitulation", le nombre de maisons et d’individus.

Un rapport simple permet d’en déduire les densités à l’intérieur de la commune.


Tableau de densité

Recensement de la commune de Vaudémont : huitième page, 1896 - 6 M 33 / 551
Recensement de la commune de Vaudémont : huitième page, 1896 - 6 M 33 / 551

Les structures familiales

A partir d’une famille choisie sur n’importe quelle page des recensements, on peut esquisser une approche généalogique.

Par exemple, la famille Huin, dénombrée en 1896, permet de constater la coexistence de trois générations au sein d’un même foyer.


Reconstitution d'une cellule familiale à partir d'une feuille de recensement

Recensement de la commune de Vaudémont, première page, 1936 - 6 M 33 / 151
Recensement de la commune de Vaudémont, première page, 1936 - 6 M 33 / 151

Les migrations

On peut analyser les mouvements migratoires en repérant les lieux de naissance des habitants de Vaudémont, ce qui permet de distinguer les natifs de la commune des personnes nées hors de celle-ci.

Parfois, lorsqu’il s’agit de fonctionnaires, les lieux de naissance de leurs enfants montrent le parcours migratoire suivi par la famille.

En ce qui concerne la première page du recensement de 1936, on peut repérer :

  • 19 personnes (soit 63 % de la population) nées dans la commune,
  • 11 personnes (soit 37 % de la population) nées hors de la commune, que ce soit dans les environs proches ou le département (Pulligny, Housséville, Joeuf, Nancy, Saxon-Sion, Vaucourt) ou à l'extérieur du département : Saint-Mards-de-Blacarville (Eure), Riez (Alpes de Haute-Provence).
Liste des trente personnes les plus imposées de Vaudémont, 1878 - WO 3308
Liste des trente personnes les plus imposées de Vaudémont, 1878 - WO 3308

Les situations professionnelles

Les professions sont indiquées dans les feuilles nominatives de dénombrement. On les retrouve également dans les documents de nature fiscale (liste des plus imposés), qui permettent également d'apprécier le niveau de revenus des personnes.

Ainsi, pour Vaudémont, parmi les imposés repérés, on observe clairement que le groupe des propriétaires forme l'assise des plus riches habitants. Cependant, il est difficile de distinguer derrière ce terme générique, les inactifs véritables (à l'instar du "rentier"), des agriculteurs en activité qui se qualifient de "propriétaires cultivateurs".

Recherche