Vous êtes ici :   Archives départementales de Meurthe-et-Moselle  >  Bibliothèque

Bibliothèque

Présentation de la bibliothèque

La bibliothèque des archives départementales répond à l’exigence d’apporter un service toujours plus complet aux usagers et aux professionnels de la structure : c’est une richesse documentaire qui propose des compléments d’information et un éclairage spécifique aux fonds d’archives.

La création de la bibliothèque des archives départementales de Meurthe-et-Moselle remonte à Émile Duvernoy (1861-1943), directeur de 1888 à 1927. À ses débuts, en 1889, elle compte déjà 334 volumes donnés par les sociétés savantes de Lorraine, les érudits locaux et le ministère de l'Instruction publique. Elle s'est enrichie par différentes voies : legs de Jean-Baptiste Thiéry (collectionneur d’ouvrages sur la Lorraine) en 1897 ; confiscation des bibliothèques ecclésiastiques en 1909 ; dépôt légal administratif de 1921 à 2016 ; dépôt des bibliothèques juridiques anciennes de la cour d'appel et du tribunal de commerce de Nancy en 1926. De même, les archivistes successifs, versés dans la recherche scientifique, n’ont cessé de rassembler des publications locales à intérêt historique. Ainsi, dès 1910, la bibliothèque dépassait les 3000 volumes. Aujourd’hui, elle en compte plus de 20 000.

Complémentaires des ouvrages, les périodiques historiques, la presse locale et régionale constituent des références documentaires précieuses pour les chercheurs. Plus d'une centaine de titres sont reçus régulièrement par voie d'abonnement ou de don.

Aux côtés de ces collections à teneur historique et scientifique, la bibliothèque conserve les documents portant sur les sciences du droit administratif, nationaux (Le Bulletin des lois, Le Moniteur universel entre autres) et départementaux (recueils des actes administratifs, notamment). Cet intérêt pour les productions administratives s’est amplifié dans la deuxième moitié du XXe siècle, si bien que les Archives départementales ont abrité, à partir des années 1960, un centre de documentation administrative de la préfecture, dont les ouvrages et périodiques sont venus ensuite compléter les collections de la bibliothèque.

Aujourd’hui, il résulte de ces strates successives une grande variété typologique : manuscrits, livres rares et précieux, imprimés, travaux d’érudits et d’universitaires, publications administratives, littérature grise, journaux locaux (dont les publications d’associations, d’entreprises, d’écoles, de paroisses, de communes), etc.

Quant aux domaines d’étude, la bibliothèque comporte essentiellement des livres et périodiques d'histoire locale et régionale, d'histoire des pays étrangers limitrophes, des ouvrages généraux sur l'histoire, la géographie, les sciences auxiliaires de l'histoire, l'histoire de l'art ou l'administration. Elle tend également à mettre en lumière les productions d’auteurs, de chercheurs, d’éditeurs régionaux.

Ces collections sont sans cesse complétées et actualisées par la collecte et les achats auprès de libraires et marchands, auprès d‘interlocuteurs locaux, mais également en salle des ventes. De même, les dons de chercheurs, d’érudits, de collectionneurs et d’institutions culturelles viennent enrichir les ressources documentaires.

L’ensemble de la collection a fait l’objet d’un travail de catalogage et d’indexation. Dès 1898, le catalogue est entrepris sous forme de fichiers sur papier par auteur, par titre et par matière. Pour distiller une information régulière sur la collection, des bibliographies trimestrielles des dernières acquisitions de la bibliothèque sont désormais mises à disposition en salle de lecture et en ligne. La consultation des documents se fait sur place (le service ne pratique pas le prêt).

Recherche