Vous êtes ici :   Archives départementales de Meurthe-et-Moselle  >    Découvrir nos richesses  >    Trésors d'archives  >  Lettres de noblesse données par le roi Stanislas le 13 janvier 1766

Lettres de noblesse données par le roi Stanislas le 13 janvier 1766

Lettres de noblesse données par le roi Stanislas le 13 janvier 1766

Lettres de noblesse données par le roi Stanislas le 6 janvier 1766

250e anniversaire du rattachement de la Lorraine à la France : un joli clin d’œil…

Il y aura 250 ans le 23 février, la mort du roi Stanislas scellait le rattachement du duché de Lorraine au royaume de France, selon les clauses et modalités prévues par le traité de cession de 1737, négocié entre l’empereur Charles VI et le roi de France. Malgré son âge très avancé (88 ans), et la rédaction de son testament quelques années auparavant, rien ne laissait présager la mort immédiate du roi Stanislas.
Le 13 janvier 1766, quelques semaines avant que Stanislas meure des suites de ses brûlures (le 23 février), après que sa robe de chambre eut pris feu alors qu’il tentait de ranimer le feu dans sa chambre, il donnait des lettres de noblesse en faveur d’Élisabeth Riston, veuve de Jacques Bertrand, et de leurs quatre enfants Jacques, Henry, François et Marie. L’expédition (autrement dit l’exemplaire de l’acte original remis aux bénéficiaires) de l’acte, avec les armoiries peintes, et une délibération du conseil d’État du 10 janvier précédent sont reliés en un cahier de parchemin de vingt pages, scellées sur lacs de soie. La consultation du dernier registre des lettres patentes du règne (Archives nationales, E 3259) confirme qu’il s’agit bien du dernier acte d’anoblissement au titre du duché de Lorraine.
Proposé à la vente, les archives départementales se sont portées acquéreur. À peine la vente conclue, son propriétaire, un Allemand du Pays de Bade, a pris la route pour apporter lui-même le document, remis en mains propres… le 6 janvier 2016.

Recherche